Your search :

Rechercher

Rechercher
|

Partager

Présentation A110S

  • L’A110S chapeaute la gamme A110
  • Une expérience de conduite intensément Alpine, pour tous les jours
  • Des éléments de design raffinés qui soulignent le caractère sportif de l’A110S
  • Une puissance accrue et un réglage châssis spécifique
  • À partir de 66,500€*

 

  • “L’A110S offre une expérience de conduite intensément Alpine. Elle est fidèle aux principes intemporels de la marque : légèreté, agilité et plaisir de conduite.”

    Avec l’arrivée de l’A110S, il y a désormais une A110 pour des styles de conduite et des goûts très différents.

Avec sa personnalité intensément sportive et son style affirmé, l’A110S rejoint l’A110 Pure et l’A110 Légende. Positionnée au sommet de la gamme A110, l’A110S est un coupé léger caractérisé par un moteur à la puissance accrue, une configuration de châssis spécifique et des éléments de design raffinés.

L’A110S a été conçue avec comme axes prioritaires la précision de pilotage et la stabilité à haute vitesse. Son style affirmé, l’attention aux détails et l’utilisation de matériaux haut de gamme tels que le carbone et le Dinamica soulignent la nature sans concession de l’A110S.

Fidèle aux principes intemporels d’Alpine – compacité, légèreté et performance au travers de l’agilité – l’A110S est un coupé deux places à moteur en position centrale arrière développant 292 chevaux pour un poids contenu de 1114kg. Simple de prise en main et facile au quotidien, l’A110S délivre plaisir et sensations à toutes les allures.

Au prix de 66 500 € avant options, l’A110S est disponible à la réservation. Les livraisons commenceront avant la fin de l’année

Design et équipement

  • Des éléments de style spécifiques à l’A110S la différencie du reste de la gamme
  • Une teinte de carrosserie exclusive : Gris Tonnerre en finition mat
  • Le toit en fibre de carbone en option
  • La finition Dinamica reflète un caractère affirmé

  • “Le tempérament précis et résolu de l’A110S se retrouve dans les nouveaux éléments de design. Les drapeaux présents sur la carrosserie et dans l’habitacle, avec leur finition fibre de carbone et orange illustrent bien la personnalité de l’A110S : le choix d’une construction légère et une expérience de conduite intense. “

Avec ses éléments de style, l’A110S se distingue clairement du reste de la gamme A110. De nouvelles touches extérieures telles que le drapeau en fibre de carbone et orange sur les montants arrière, le lettrage Alpine en chrome noir, les étriers de frein orange et les jantes «GT Race » spécifiques au modèle soulignent le caractère sportif de la voiture. Sa hauteur de caisse abaissée et la peinture Gris Tonnerre mate (en option, exclusive à l’A110S) affirment le caractère sportif de l’A110S.

Dans l’habitacle, les coutures orange remplacent le bleu caractéristique des autres versions de l’A110. L’utilisation de Dinamica noir pour le ciel de toit, les pare-soleils et les panneaux de porte soulignent la personnalité de la nouvelle version. Les sièges Sabelt, qui ne pèsent que 13,1kg, sont également garnis de Dinamica. Le volant est gainé de cuir et de Dinamica avec un point zéro et des surpiqûres orange. Les pédales et les repose-pieds sont en aluminium ; les drapeaux en fibre de carbone et orange – identiques à ceux présents sur la carrosserie – apportent la touche finale à l’habitacle.

Les clients de l’A110S pourront choisir en option un toit en fibre de carbone avec une finition brillante, au style très sportif et apportant un gain de poids de 1,9 kg. D’autres options incluent des jantes forgées Fuchs en alliage et une finition en fibre de carbone pour les sièges Sabelt.

L’équipement standard comprend un système audio Focal, Alpine Telemetrics et des aides au stationnement avant et arrière.

Châssis

  • Ressorts et barres anti-roulis recalibrés pour une précision maximale
  • Hauteur de caisse abaissée pour un centre de gravité optimisé
  • Pneumatiques plus larges avec un composé et une construction spécifique

  • “Les autres versions de l’A110 étaient très proches de l’A110 des années 1970 ; elles sont joueuses et amusantes à conduire. L’A110S a un caractère très différent. Le réglage de son châssis en fait une voiture de sport très affutée.”

De la configuration de la suspension à la calibration du contrôle de la stabilité, de la géométrie des trains à la construction et à la composition des pneumatiques, le châssis de l’A110S a été travaillé pour offrir une expérience de conduite intense.

L’A110S utilise la structure de carrosserie en aluminium très légère et compacte commune à toutes les A110, mais la configuration unique de son châssis lui confère un caractère dynamique bien distinct. Les nouveaux ressorts hélicoïdaux sont plus raides de 50% et les amortisseurs ont été réglés en conséquence. Les barres anti-roulis – creuses pour minimiser le poids – sont plus fermes de 100%.

La hauteur de caisse réduite de 4 mm, optimise le centre de gravité de la voiture et procure à l’A110S une excellente stabilité à haute vitesse ainsi qu’une réponse instantanée de la direction. Les butées hydrauliques ont été calibrées pour un contrôle optimal de la caisse. Globalement, la configuration du châssis se traduit par un niveau élevé de précision et d’efficacité dynamique.

Des nouvelles jantes et des pneus plus larges (215 mm à l’avant et 245 mm à l’arrière) ainsi qu’une construction et un composé spécifiques pour les pneus Michelin Pilot Sport 4 confèrent à l’A110S une excellente adhérence mécanique. La combinaison pneumatiques / châssis confère à l’A110S un caractère dynamique bien à part, tant du point de vue théorique que du feeling distillé au volant.

De la même manière, le programme de contrôle électronique de stabilité a été configuré, en particulier en mode Track, pour une précision et une stabilité optimale. L’ESC peut être complètement désengagé.

Les étriers de frein Brembo et les disques bi-matière de 320 mm sont disponibles de série sur l’A110S.

“L’A110S ne serait pas une vraie Alpine si elle était très ferme ou trop exigeante pour une conduite au jour le jour. Elle ne nécessite pas non plus que le conducteur soit un pilote expérimenté pour être plaisante et gratifiante à rouler.” explique Jean-Pascal Dauce.

Moteur

  • Moteur turbocompressé de 1,8 litre développant 292ch
  • Un tempérament affirmé et distinct du reste de la gamme
  • Rapport poids / puissance amélioré

  • “L’objectif, était d’intensifier le caractère du moteur et la manière de délivrer la puissance. L’A110S se caractérise par une stabilité à grande vitesse et une conduite précise. Il était donc important de refléter ces caractéristiques dynamiques au niveau de la motorisation.”

Avec une puissance du moteur augmentée de 40ch par rapport aux versions existantes de l’A110, l’A110S est le modèle le plus puissant de la gamme. Le moteur quatre cylindres de 1,8 litre demeure, mais la pression de suralimentation du turbocompresseur est augmentée de 0,4 bar pour offrir de meilleures performances.

La puissance maximale de 292 chevaux arrive à 6 400 tr/min, soit quelque 400 tr/min au-dessus de la plage de puissance maximale des autres versions de l’A110. Le couple de 320 Nm est disponible de 2000 à 6400 tr/min soit 1400 tr/min plus haut que sur le moteur de 252 chevaux. Par conséquent, le moteur de l’A110S n’est pas seulement plus puissant, il est également plus intense dans la manière dont la puissance est distillée.

“Entre 5 000 et 7 000 tr/min, le moteur est particulièrement vigoureux. Il continue à accélérer même à ces régimes très élevés, ce qui vous donne envie de pousser chaque rapport jusqu’au bout” ajoute Jean-Pascal Dauce.

La puissance est envoyée aux roues arrière via une boîte Getrag à double embrayage humide sept rapports. Un système de différentiel électronique basé sur les freins (brake torque vectoring) garantit une conduite nette et des relances optimales en sortie de virage.

La nouvelle puissance moteur confère à l’A110S un rapport poids/puissance de 3,8 kg/ch, ce qui la positionne favorablement par rapport aux 4,3 kg/ch des autres versions. Elle réalise le 0 à 100 km / h en 4,4 secondes.

Données techniques

Alpine A110S

Type de carburant ………………………………. Essence
Type de moteur …………………………………. 1.8L 4cyl. 16 soupapes turbocompressé
Puissance maximale ……………………………. 292 chevaux à 64000 tr/min
Couple maximal………………………………….. 320Nm de 2000 tr/min à 6400 tr/min
Architecture ………………………………………… Propulsion à moteur central arrière
Type de boite de vitesses……………………….. Transmission à double embrayage humide,
7 rapports
Poids à vide (VODM) ….…………………………… 1114kg
Rapport poids/puissance …………………………. 3.8kg / ch
Dimensions……………………………………….. 4180/1798/1248mm (L/l/h)
Empattement……………………………………….. 2419mm
Largeur de voie avant……………………………. 1556mm
Largeur de voie arrière …………………………… 1553mm
Châssis……………………………………………. Suspension av et ar à double triangulation
Freins avant………………………………………. Etrier fixe 4 pistons, disques de 320mm
Freins arrière……………………………………….. Etrier flottant, simple piston, disques 320mm
Coefficient de trainée…………………………….. Cx: 0.32 ; SCx : 0.621 (S : 1.94m²)
Réservoir…………………………………………….. 45 litres
Volume du coffre avant…………………………….. 96 litres
Volume du coffre arrière…………………………. 100 litres
Roues et pneumatiques……………………………. 215/40R18 (av), 245/40R18 (ar)
Vitesse de pointe………..………………………….. 260km/h
Accélération…………………………………………. 0 à 100km/h en 4.4 seconds
Consommation (urbain/extra urbain/mixte) ….… 8.8l / 5.2l / 6.5l
Emissions (NEDC /BT)…………………………… 146g/km

Alpine et l’A110

  • Relance d’Alpine initiée en 2012
  • La nouvelle A110 est fidèle aux principes techniques d’Alpine
  • Alpine est fondée en 1955 par Jean Rédélé
  • Une histoire bâtie sur la compétition automobile

L’A110S est la quatrième version du coupé poids plume d’Alpine. Le premier modèle était l’A110 Première Edition, commercialisé en 2017 et limité à 1 955 unités dans le monde. C’est avec ce modèle qu’Alpine a été relancée par le Groupe Renault, mettant ainsi fin à une période de deux décennies de silence et marquant le retour de l’un des constructeurs de voitures de sport les plus célèbres de France.

Intégralement vendue dans les cinq jours suivant l’ouverture des carnets de commandes, l’A110 Première Edition a été suivie de deux autres versions de l’A110. Badgées Pure et Légende, elles sont techniquement identiques à l’A110 Première Edition et respectent les mêmes principes de conception – légèreté et compacité – mais avec des intérieurs, des designs de roue, des options de peinture et des équipements spécifiques à chaque modèle. Alors que l’A110 Pure est destinée à vivre sa vie sur les routes de montagne, l’A110 Légende est le « Grand Tourer » de la gamme.

Fondé en 1955 par le français Jean Rédélé, Alpine s’est rapidement imposé comme l’un des principaux fabricants de voitures de sport légères et amusantes à conduire. La réputation d’Alpine a été cimentée sur les circuits et les étapes de rallye à travers le monde, ses voitures remportant des courses emblématiques, notamment le Rallye Monte Carlo en 1971 et à nouveau en 1973, ainsi que les 24 Heures du Mans en 1978.

Relance d’Alpine

La renaissance d’Alpine a été initiée en 2012. Quatre ans plus tard, l’Alpine Vision faisait sa première apparition publique à Monaco. En 2017, l’A110 Première Edition est dévoilée au salon automobile de Genève avant d’arriver dans les showrooms vers la fin de cette même année. L’entité en charge du relancement de la marque a été conçue comme une business unit autonome, réactive et évolutive, placée sous l’égide du Groupe Renault et dotée de ses propres équipes de conception et d’ingénierie.

Toutes les versions de l’A110 sont construites dans l’usine Alpine de Dieppe, en Normandie. Construite en 1969, elle fête cette année son 50e anniversaire. Le site a été modernisé et agrandi pour la production de la nouvelle A110. Elle est aujourd’hui proposée à la vente sur 16 marchés dans le monde et dispose d’un réseau de 58 concessionnaires en Europe.

Avec l’arrivée l’A110S, la renaissance d’Alpine franchit une nouvelle étape. Elle rejoint l’A110 Pure et l’A110 Légende dans la gamme, mais avec ses propres réglages de châssis et un moteur plus puissant ; elle offre un caractère très différent et une expérience de conduite intense.

Principes techniques d’Alpine

La nouvelle A110 repose sur les mêmes principes techniques que ceux qui avaient été définis par Jean Rédélé il y a 64 ans et qui se retrouvent dans toutes les Alpine depuis, qu’il s’agisse d’un modèle de compétition ou d’un modèle de série. Alpine tire ses performances de dimensions compactes, d’une attention particulière portée à la légèreté et d’un rapport poids / puissance optimal, plutôt que de moteurs extrêmement puissants et de pneus très larges.

Alpine priorise le plaisir de conduite – pour les conducteurs de tous niveaux – plutôt que les temps au tour, les vitesses maximales et les valeurs d’accélération. Il est important de noter que les Alpine doivent être à l’aise et adaptée à une utilisation quotidienne, ce qui est particulièrement vrai pour la nouvelle A110. À cette fin, elle est équipée de série de la climatisation, de la navigation satellite, du régulateur de vitesse, de la connectivité pour téléphone portable et d’une radio DAB, ainsi que de systèmes de sécurité comprenant des airbags, l’ABS, le contrôle de traction et le contrôle de stabilité.

La carrosserie en aluminium de la nouvelle A110 est à la fois résistante et exceptionnellement légère. Dans sa configuration la plus légère, l’A110 Pure, elle pèse moins de 1100 kg (avec fluides). Son moteur en position centrale arrière assure une répartition optimale des masses bénéficiant à l’agilité et à la réactivité, tandis que la suspension à double triangulation assure contrôle et précision dans les virages. Le confort de conduite est l’une des forces de la nouvelle A110.

Toutes les versions de l’A110 utilisent une transmission sept rapports à double embrayage humide avec palettes au volant qui permettent des changements de rapport presque instantanés. Le moteur est un quatre cylindres de 1,8 litre turbo. Dans l’A110 Première Edition, Pure et Légende, ce moteur développe 252 ch, tandis que pour l’A110S, la puissance augmente de 40 ch à 292ch. Toutes les versions de l’A110 offrent trois modes de conduite : Normal, Sport et Track.

Inspiré de la Berlinette A110 originale de 1962, le nouveau design extérieur de l’A110 constitue un lien entre le patrimoine d’Alpine et son avenir. Sous la direction du français Antony Villain, l’équipe de designers s’est efforcée de capturer l’esprit d’Alpine dans la nouvelle voiture tout en créant un langage stylistique qui résisterait à l’épreuve du temps.

Les phares avant jumelés, les flancs sculptés, l’arête distincte du capot et la lunette arrière enveloppante sont clairement empruntés à l’A110 Berlinette, tandis que les feux de direction et les feux arrière à LED en forme de «X», et les clignotants dynamiques font allusion à la modernité et à la performance de la voiture. La ligne simple et élégante qui s’écoule de l’avant de la voiture à l’arrière est un élément caractéristique du design d’Alpine.

La silhouette épurée de la voiture a été réalisée en travaillant de manière étroite avec l’ingénierie. Un fond plat et un diffuseur fonctionnel évitent l’utilisation d’un becquet arrière. Et même si les dimensions extérieures sont très compactes – contribuant à l’agilité de la voiture – l’habitacle offre suffisamment d’espace pour que les conducteurs de grande taille puissent s’asseoir confortablement, même s’ils portent un casque.

L’accès à la voiture est l’un des meilleurs de la catégorie grâce à son seuil bas et étroit, tandis que son intérieur reflète la construction légère de l’A110. La console centrale flottante, par exemple, donne une impression de légèreté. Avec ses deux coffres, l’A110 offre 196 litres d’espace de stockage. Le compartiment de 96 litres à l’avant est assez grand pour une paire de bagages cabine, tandis que le coffre arrière de 100 litres peut accueillir deux casques intégraux plus un sac de voyage.

L’histoire d’Alpine

Alpine doit son existence à Jean Rédélé. Concessionnaire automobile de métier et pilote de rallye talentueux, Rédélé crée sa société automobile en 1955, choisissant le nom Alpine en hommage au Rallye du Critérium des Alpes – théâtre de ses plus grands succès de l’époque.

Si les routes étroites et sinueuses des Alpes lui inspirent le nom de sa société, elles vont aussi déterminer les caractéristiques techniques de base de toutes les Alpine à venir. Rédélé comprend que pour être rapide sur une spéciale de rallye toute en lacets, ce ne sont pas la puissance et la force brute qui feront la différence mais la légèreté, la taille compacte et l’agilité de la voiture.

Lorsque la première A110 de série est introduite, l’entreprise commence à prendre de l’ampleur. Dès lors, Alpine et Renault travaillent en étroite collaboration, les concessions Renault servant de points de vente et d’entretien pour les Alpine. Au début des années soixante-dix, Alpine tient le haut du pavé dans les compétitions automobiles les plus prestigieuses. En 1971, la marque remporte pour la première fois le Rallye de Monte-Carlo, mondialement connu, avant de renouveler l’exploit en 1973. Cette même année, elle décroche aussi le titre de Constructeur Champion du Monde des Rallyes.

Pendant tout ce temps, les ventes d’Alpine de série ne cessent de progresser. En 1969, Alpine construit une usine dédiée à Dieppe, la même d’où sort aujourd’hui la toute nouvelle A110 et en 1971, l’A310, entre en production. Deux ans plus tard, le Groupe Renault rachète Alpine.

La marque obtient sa plus belle victoire en sport automobile en 1978 en terminant première au classement général des 24 Heures du Mans. Tout au long des années soixante-dix et quatre-vingt, l’usine continue de produire de nouveaux modèles, dont l’A310 V6 et la GTA. La production des Alpine prend fin en 1995. En l’espace de 40 ans, Alpine aura fabriqué plus de 30 000 routières et plus d’une centaine de monoplaces et de prototypes.

Alpine et la compétition automobile

Démontrer la performance, l’agilité et la durabilité de ses voitures au travers du sport automobile était d’une importance capitale pour Jean Rédélé. Alpine a participé au plus haut niveau à des rallyes et à des courses sur circuit des décennies durant, enregistrant une série d’immenses victoires au regard de la taille modeste de la société. C’est avec cette même soif de victoire qu’Alpine participe aujourd’hui au Championnat du monde d’endurance FIA. L’A110 Cup et l’A110 GT4, démontrent quant à elles l’agilité et les performances inhérentes à l’A110 sur circuit.

Bien qu’Alpine soit peut-être mieux connue pour ses exploits de rallye dans les années soixante et soixante-dix et pour avoir remporté les 24 Heures du Mans en 1978, la société a en fait rivalisé dans tous les domaines du sport automobile. Alpine a construit pas moins de 70 voitures de course monoplace, dont deux Formule 1, et quelque 37 prototypes destinés aux courses d’endurance.

C’est en 1978 qu’Alpine enregistre l’un de ses succès les plus célèbres. Au volant du prototype A442B, Didier Pironi et Jean-Pierre Jaussaud remportent les 24 Heures du Mans en effectuant 369 tours du circuit de la Sarthe. Au milieu des années 90, Alpine avait accumulé 26 titres en rallye nationaux et internationaux, quatre titres de champion en rallye-cross et six titres en monoplace.

C’est en s’appuyant sur ces décennies de succès qu’Alpine revient dans la course en 2013. Le succès est au rendez-vous :  le prototype A450 de la marque remporte le titre European Le Mans Series dès sa première tentative, puis à nouveau en 2014.

En 2016, l’Alpine A460 remporte quatre des neuf manches du championnat du monde d’endurance (FIA WEC)  pour s’assurer le titre en catégorie LMP2 et gagne la plus disputée de ces victoires aux 24 Heures du Mans. Alpine répète l’exploit des 24h du Mans avec la victoire dans la catégorie LMP2 en 2018 et en 2019.

Par ailleurs, l’Alpine Elf Europa Cup en est maintenant à sa deuxième saison. Organisé par Signatech, le partenaire d’Alpine en compétition, le championnat fait étape sur certains des circuits les plus emblématiques d’Europe, notamment Silverstone au Royaume-Uni et Spa-Francorchamps en Belgique. Cette deuxième saison s’est conclue le 13 octobre sur le circuit du Castellet. De son côté, l’A110 GT4 voit Alpine se mesurer aux plus prestigieux constructeurs mondiaux de voitures de sport. Elle a remporté la Coupe Internationale GT4 à Bahreïn fin 2018.

Alpine enrichit son programme de compétition client avec l’A110 Rally, officiellement présentée en Septembre 2019 dans le cadre du Rallye du Mont-Blanc en France. Conçue et mise au point par Signatech à partir du cadre général défini par Alpine, la version rallye de l’Alpine A110 reprend le châssis aluminium léger et agile des Alpine A110 GT4 et Cup, dérivé du modèle de série.

Cette version a reçu des modifications supplémentaires afin de répondre à toutes les spécificités de son futur terrain de jeu. Parmi elles, on retrouve l’apport de suspensions trois voies à butée hydraulique, de nouveaux freins Brembo et des éléments de sécurité spécifiques à la discipline, tels un arceau de sécurité intégral homologué FIA et des sièges baquet Sabelt à harnais six points.

Associé à une boite de vitesses séquentielle à six rapports (plus marche arrière) et au différentiel à glissement limité, le moteur 4 cylindres turbo 1,8 litre issu de la série a aussi été soigné avec un traitement spécifiquement adapté au rallye. Outre un travail particulier sur la courbe de son couple, la puissance a également été portée à plus de 300 chevaux.